Crise Corona : Quelques suggestions pour soutenir vos entrepreneurs locaux

Le lundi 16 mars, UNIZO envoyait un message aux Bourgmestres et aux Echévins de l’économie de la Ville et les communes de Bruxelles.

Les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus ont un impact direct énorme sur le commerce, l’Horeca et les événements, et sur notre économie en général.

Les autorités fédérales et régionales prennent un certain nombre de mesures de soutien. Vous aussi, en tant qu'autorité communale, vous pouvez contribuer à donner de l'oxygène aux entrepreneurs touchés par cette crise.

Concrètement, il peut s'agir de la suppression, de la suspension ou de la réduction de certaines taxes communales, qui touchent spécifiquement les entrepreneurs. Nous pensons notamment à la taxe sur les enseignes, à la taxe sur les envois non adressés, à la taxe sur les terrasses ou aux frais de stand pour les commerçants ambulants.

D'autres actions et mesures d'accompagnement seront également appréciées. Nous sommes heureux de vous donner les suggestions suivantes :

  • Service aux entrepreneurs
  • Informez les entrepreneurs des mesures de soutien du gouvernement fédéral et régional par l'intermédiaire de votre service économique, de votre site web et des réseaux sociaux. Vous trouverez de nombreuses informations sur les sites www.1819.brussels et www.unizo.be/corona (voir annexe).
  • Stimuler le paiement sans contact.
  • Mise en œuvre
  • Dans un premier temps, sensibiliser en fonction de la santé publique au lieu de verbaliser les premières infractions.
  • Rendre les livraisons à domicile par les entrepreneurs locaux aussi fluides et faciles que possible en supprimant les obstacles (badges d'accès, adaptation de l'accès des piétons, politique de stationnement flexible pour les livraisons, etc.)
  • La fiscalité locale et le répit financier
  • Suspension de toutes les taxes locales sur les activités commerciales. Pensez aux taxes et redevances sur les terrasses, aux envois non adressé, aux marchés, à la taxe sur les enseignes, ... et aussi aux taxes communales générales et/ou aux taxes professionnelles spécifiques.
  • Donner un répit financier aux entrepreneurs concernés en recalculant les impôts locaux, en les supprimant ou en les collectant plus tard dans l'année.
  • Payez vos fournisseurs immédiatement pour ne pas leur causer d'ennuis.
  • Soutenir les associations qui ont dû annuler leur événement en raison du Coronavirus afin qu'elles puissent payer leurs fournisseurs
  • Si, en tant qu'autorité locale, vous louez certains bâtiments industriels ou locaux commerciaux, introduisez une exonération du loyer. Demandez aux propriétaires privés de faire de même.
  • Possibilités de création d'entreprises
  • Stimuler ce qui est encore possible (par exemple, permettre aux entrepreneurs locaux de participer à des marchés ou à des foires, annoncer sur le site web communal des listes d'établissements de restauration offrant des plats à emporter...) et promouvoir les initiatives créatives des entrepreneurs ou des actions spontanées de soutien et de solidarité à leur égard.
  • Donnez à vos citoyens des conseils tels que les achats dans les boutiques en ligne des entrepreneurs locaux, la possibilité de profiter des services de plats à emporter, l'achat de chèques-cadeaux...
  • Libérer un budget pour donner un coup de pouce supplémentaire à l'économie locale après la crise. Organisez des événements après la levée des mesures pour revitaliser la vie sociale et économique et faites participer vos commerçants et entrepreneurs locaux.
  • Précautions générales
  • Continuer à insister sur les précautions générales et les conseils du gouvernement : hygiène des mains supplémentaire pour les clients et les commerçants, demander aux clients de garder leurs distances (social distancing) et ne pas autoriser trop de clients à la fois... tout cela pour éviter le pire.

Ces mesures peuvent offrir une bouffée d’oxygène aux entrepreneurs. Elles montrent également de manière concrète votre attention et votre préoccupation pour les problèmes auxquels les entrepreneurs sont actuellement confrontés. Les autorités locales prennent ainsi la responsabilité de protéger leur tissu social.

Veuillez nous faire savoir quel engagement vous, en tant qu'autorité locale, allez prendre pour donner de l'oxygène aux entrepreneurs concernés dans cette période difficile. Nous pourrons alors communiquer davantage sur ces "bonnes pratiques".

Cordialement,

Elke Tielemans, Directeur UNIZO Vlaams-Brabant & Brussel    

Anton Van Assche,  Coordinateur UNIZO Bruxelles                                                

Willebroekkaai 37 - 1000 Brussel | T: 02 21 22 524
anton.vanassche@unizo.be  | GSM: 0478/444.119 www.unizo.be/brussel

Meer over: Corona, Brussel
Thema: Actueel