Stationnement à Bruxelles : Quelques suggestions pour une politique de stationnement conviviale dans la région de Bruxelles-Capitale.

Les associations de commerçants et l’UNIZO plaident pour une meilleure politique de stationnement 

Vendredi dernier, les associations de commerçants et UNIZO ont communiqué leur point de vue sur la politique de stationnement en Région bruxelloise aux parlementaires, ministres, bourgmestres et échevins bruxellois. Le débat a lieu actuellement dans le cadre des modifications de l'ordonnance sur le stationnement.

Cette note est le résultat d'une concertation entre UNIZO et les associations locales de commerçants : Wayez à Anderlecht, Stockel à Sint-Pieters-Woluwe, Dansaert et Shopera à Bruxelles-Ville, entre autres, souscrivent à la note.

Les associations de commerçants et UNIZO ont mis en avant cinq principes importants qui mènent à une politique de stationnement qui facilite l’accès à la Région aux clients et aux visiteurs.

1. Le stationnement en ville n'est pas une improvisation
2. Le stationnement doit être limité dans le temps, et non par des tarifs
3. Compenser les espaces en surface par des espaces souterrains
4. Apporter plus d'équité entre les visiteurs et les riverains en ce qui concerne le stationnement sur la voie publique
5. Appliquer des tarifs de stationnement intelligents

La proposition d’ordonnance sur la politique de stationnement fait certes un certain nombre de pas dans la bonne direction, mais ne fait pas encore de choix précis. Il y a des options prises et des cadres créés, mais peu de garanties sont données. La proposition est toujours basée sur une philosophie de dissuasion, alors que la Région bruxelloise a besoin d'une stratégie d'accueil. Le stationnement gratuit dans un contexte urbain est une chose du passé, mais une politique de stationnement progressive basée sur une tarification intelligente peut jouer un rôle majeur dans l'attractivité de la ville.

PDF iconVous pouvez consulter le document ici.

 

Meer over: Brussel, Mobiliteit